ÉVÉNEMENT : La 6e édition de la biennale de Lubumbashi raconte la généalogie poétique de la RDC.

La 6e édition de la biennale de Lubumbashi s’est ouverte 24 octobre pour se clôturer le 24 novembre 2019. Ce rassemblement artistique connait plus d’ampleur compte tenu de son caractère exclusivement instructif. Les artistes avisés ayant pris part à ces assises culturelles, en ont fait une vitrine pour exposer et exprimer de l’expression chère à leurs pensées.

Pour cette nouvelle édition, près de 40 artistes venus de tout horizon, pour célébrer et partager les expériences artistiques dans onze lieux différents de la capitale du cuivre.

La généalogie future, le récit depuis l’Équateur, un concept autour duquel ont rimé les échanges fructueux de ce plus grand rendez-vous culturel de l’année qui se tient à Lubumbashi entre 24 octobre et 24 novembre 2019

« En s’inspirant de la limite imaginaire de l’équateur qui traverse le pays de part en part, la biennale fait paraître l’énergie de l’imaginaire sur la réalité, de son pouvoir réel à transformer notre perspective sur les choses ». a déclaré Sandrine Colard, directrice de cette biennale de Lubumbashi, en évoquant la disposition clémente de la RDC et toute la mosaïque artistique qu’elle présente en toute splendeur.

Du musée national de lubumbashi aux centres d’arts locaux, en passant par des musées familiaux et établissements d’enseignement, la 6e édition de la biennale de Lubumbashi excite la curiosité et l’imagination artistique au travers des œuvres atypiques, conçues pour démontrer le potentiel culturel congolais en particulier et mondial en général.

Étant donné le piédestal commun à toutes les cultures. Retenons que, 6e édition de la biennale de Lubumbashi réconcilie le clivage afin de trouver un socle commun de partager à tous les artistes..