FOCUS : Jacques Kyabula Katwe, 3ème gouverneur de la province du Haut-Katanga, maintient sa province dans le processus de développement durable

Plus de deux mois après son élection à la tête du Haut-Katanga, la rédaction de Yetu Magazine s’est penchée sur la personne du 3ème gouverneur du Haut-Katanga, pour en dégager un portrait.

Jacques Kyabula Katwe est un homme politique Congolais, il est avant tout détenteur d’une licence en sciences politiques et administratives à l’Université de Lubumbashi, également assistant et doctorant dans la même université. Il passe sa jeunesse entre Likasi et Lubumbashi, jeune, dynamique et doté d’un bon sens du leadership. Sa décennie passée en politique où il s’investit considérablement notamment en défendant la cause des populations défavorisées de sa province, lui a value d’être porté à l’hémicycle, lors des dernières législatives provinciales et nationales par des habitants de Likasi qui ne jurent que par lui.

Lors de l’avènement des élections des gouverneurs en avril derniers sur l’ensemble du pays (RD Congo), il pose sa candidature aux côtés des redoutables concurrents. Poussé et soutenus par sa familier politique le FCC (Front Commun pour Congo), il en sort vainqueur avec 32 voix sur un total de 47 et succède ainsi à Jean-Claude Kazembe et Célestin Pande à la tête de l’une des provinces les plus riches du Congo RD. Son expérience et ses compétences au sein de l’administration publique ne sont plus à démontrer, des entreprises du secteur privé au poste de gérant des services de péage et directeur de cabinet sous l’exécutif de Jean-Claude Kazembe, au poste de ministre des finances, des petites et moyennes entreprises sous l’exécutif de Célestin Pande. Il est pour plusieurs, le profil qu’il faut à la tête du Haut-Katanga.

Rappelons par ailleurs qu’il a tout récemment rendu publique son équipe gouvernementale composée de dix ministres (commissaires généraux), parmi lesquels neuf hommes et une femme. Il maintient ainsi la province du Haut-Katanga dans le processus de développement durable axé principalement sur la sécurité, l’infrastructure, la maximisation des recettes etc.

Sources : Actualité.cd, Times.cd, Politico.cd,