CAN Egypte 2019 , les léopards si pire que dégueulasse

Ibenge
Ibenge

En panne des résultats , dernier au classement partiel dans ce groupe A dominé par l’Égypte , zéro point pour une équipe classée cinquième au dernier classement FIFA sur le continent , Ibenge devant un tournant chaotique depuis sa nomination à la tete des léopards.

On ne parle pas de cette deuxième période a demi mot maitrisez par les hommes de Florent Ibenge , on oubli les deux fois ou les congolais ont vus la transversale repousser a demain l’ opération rachat qui restera dans les tetes quelques jours après le mea culpa suite a cette claque inoubliable subit devant les cranes des l Oganda , c’ est autre chose que de se poser sur une chaise regardant des léopards bizarrement moins féroce domestiqués aux pieds des pyramides , cette défaite en première journée témoigne du visage montrer par les congolais durant le préparation d’ avant CAN , ils ont tous était rappelés a voir la réalité en face , celle d’ un groupe qui n a plus d ADN niveau compétitivité , dure de croire en cela qu’un gosse te dira que j’ adore Bakambu mais ce n’est pas une question des joueurs , c’ est une question de groupe , cette apparence autour de cette équipe fait le genre d en donner tellement aux yeux alors ce n’est qu’un clicher , on pouvait en rester la , d avoir le seul mauvais souvenir , cette défaite lamentable , se dire c’est un incident de parcours mais les congolais , eux qui avaient tellement a prouver a l’Afrique toute entière que la sélection n’était plus une relique de temps moderne vont bien le faire durant un quart d’heure jusqu’ a ce que le karma viens de nouveau frapper a leur porte , le sociétaire d’Aston villa ancien coéquipier de Bolasie punis les léopards dans une défense éparpillée comme les pièces du puzzle , ce but n’ a pas de mérite , les léopards n’ont rien appris de ce qui venait de se passait ils sont vulnérables a un moment du match ou l adversaire prend de l’épaisseur dans le jeu , et quand on parle de la grandeur chez les pharaons on vois un seul homme , l’homme barbu a la coupe afro model égyptien , Mohamed Salah expédie une ogive de ballon dans les filets de Matampi qui encaissait son 4eme but en deux matchs dans une phase finale de la CAN , pire chiffre réaliser par un gardien congolais depuis la retraite de Robert Kidiaba ou sa plus mauvaise performance en poule , il n’est pas le seul a presque toucher le fond , son sélectionneur connait ses premièrers désillusions a cette étape de la compétition , peut être devenu nostalgique que le temps commence a donner raison a ce qui pense au changement.

Le match qu il ne fallait pas perdre était celui contre l’Ouganda , les footix ou les footeux aux heures perdues te le diront autour d’une bonne bièrre dans un bar du coin de la rue sonnant ainsi une réflexion bidon , quand on n y pense , les cranes ont peut être la meilleure équipe de ce groupe et ne dite pas que leurs joueurs ne sont pas connus sur le continent , le puriste du football est en rage sur ce fait , non les cranes ne sont pas méconnus , allez renvoyer tout le monde , faites vos devoirs bon sang , deux noms sortes du lot Miyah et Okwi tetes d’affiches d’une bonne sélection composer des jeunes joueurs a qui on a dis work – hard…play – hard , ils ont sans doute pas l’expérience de la CAN dont la plus part c’est leur première édition a l’ inverse de tout ça ils jouent régulièrement la ligue des champions africaines et la coupe de la confédération , une victoire et un match nul de quoi se méfier fortement des hommes de Sebastien Desarbre qui parlait d une équipe qui était très belle a voir , et surtout quand ils ont faillis placarder le Zimbabwe méconnaissable dont le mot wariors ( gueriers ) n’est plus porter fièrement sur le torse .

Comme on se retrouve ! Zimbabween et Congolais se sont affrontés durant les éliminatoires , les léopards n’ont pas un bon souvenir de cette équipe , une victoire des wariors a Kinshasa et un match nul a Harare voilant le dernier bilan de ce périlleux match du dimanche , les congolais s’accroches a cette infime chance de terminer meilleur perdant , pour ça les léopards doivent marquer plus de quatre buts et n’est pas prendre un seul , ainsi améliorer les chiffres en ayant les yeux grandements ouvert sur les autres groupes , qu’on se le dise la RDC est dans des sales draps.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*