LA TRAPP DANS SES EPISODES : LE CHAPITRE DE BRIAN LE METEK

Le Metek
Le Metek

Autres temps ! Autres mœurs ! et , il n’est donc plus à démontrer la richesse, en personnel tout comme en inspiration qu’accuse l’industrie musicale Katangaise.

Des plus anciens artistes aux plus modernes, chacun à son niveau à apporter un plus à l’avancement de cet engrenage, jusqu’ici des « artistes-révélation » continuent à voir le jour et aujourd’hui, dans l’épisode de la trapp ,qui a vu le jour à Lubumbashi avec des grands artistes beatmakers comme YVO DA JOKER ou même DJ SPILULU, nous voici au chapitre de BRIAN LE METEK!

Parfois c’est en se perdant qu’on fini enfin par se retrouver, eh bien celui -ci a retrouvé ses pas au moyen de ceux de son grand-père, mélomanes invétéré de la chanson française dont la plus mythique est « le métèque » du gréco-français Georges MOUSTAKI.

C’est à cette dernière que BRIAN FABRIZI doit son nom de scène qu’il a modifié en « METEK », pour des besoins d’originalité.

Natif de Lubumbashi, Le Metek s’identifie par rapport au contenu de la chanson de Moustaki en ce sens le langage et les regards des autres sur la rue en disent aussi long sur l’appartenance sociale du jeune artiste. Pourtant il est l’un des leurs.

De la chanson française, Le Metek a choisi plutôt la trapp pour pouvoir donner expression aux situations de son quotidien, de son environnement et de sa nature.

Et le processus a donné naissance à un premier projet  » Gros ego » qui fut produit par le Label Mite Empire, puis s’en suivi « Marabouté », d’une finesse textuelle et d’une résolution atypique, ce qui donna une nouvelle envergure à ses productions artistiques.

De nos jours il est rare de rencontrer une jeune artiste qui remplit traits naturels et dispositions naturelles,mais Le Metek y est à cheval. Beau, jeune et l’énergie positive qu’il dégage étaye ses initiatives de rendre encore plus caustique l’inédit et l’ineffable de son style musical.

Il témoigne d’un avenir artistique survitaminé , ce qui lui vaut à son compte ,des nombreux textes de rap et de trapp, aussi des featurings avec des artistes de renom dans la ville cuprifère à l’instar de la dernière collaboration en date avec l’expérimenté JACKEM.

Dans un futur proche, on assistera à l’éclosion d’un projet sur lequel Le Metek travaille, sous bonne garde du Label Mite Empire ,en préparation de sa première mixtape de carrière qui intervient incessamment.

Les lumières des projecteurs son braqué aujourd’hui sur LE METEK,et tout la rédaction de REPUBLIK VILLE s’y focalise pour pouvoir suivre à la loupe l’évolution de la carrière de cette fine fleur de la trapp moderne représentée par BRIAN FABRIZI,dit le Metek.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*